Sémaphore… la quinzième édition !

Paul Sanda :

Les poètes sont, au XXIe siècle plus que jamais, les créateurs du grand art noble d’écriture, les inventeurs perpétuels de cette langue tant vivante qui sait si bien conserver l’histoire de la littérature autant que la splendeur d’une culture et d’une civilisation. Les poèmes d’Antonin Artaud sont si étonnants qu’ils ont pu modeler jusqu’à nos jours les formes et le langage du plus de réalité, de ce qui échappe bien trop souvent au monde profane. Mais c’est ainsi que notre si beau Festival va les faire aimer, ces mots si particulièrement agencés, autant que notre fidèle public pourra les aimer comme il aime la poésie d’innovation depuis le début de nos manifestations. Alors en conséquence, en sommes-nous à poursuivre le partage millénaire de la beauté, tant dans la sophistication pour le comique que dans la simplicité pour la vérité d’être, tant dans la séduction subtiles des artifices que dans la vraie profondeur que l’on voudra vraiment en entendre. Et que le travail de toute une équipe, joyeuse et superbe, puisse de ce fait nous rendre proche, immédiatement accessible, immédiatement savoureuse, une poésie d’ardeur et de ferveur capable de renverser toutes les certitudes.

Bruno Geneste :

Artaud, cette aventurier ontologique, dynamite les mots, trouve dans la littérature, le théâtre et le cinéma, un terrain expérimental de premier plan. Il voit là « un moyen pour atteindre un peu de la réalité qui le fuit ». Souffrant de chroniques maux de tête, dont il est sujet depuis l’enfance, la douleur deviendra le centre irradiant de sa création. Cette œuvre, d’une puissance incroyable, exercera, comme l’écrit André Breton dans ses entretiens publiés en 1952, une influence drastique sur la volonté et sur la démarche surréaliste, et d’ajouter qu’il était « en plus grand conflit que nous tous avec la vie ». Cet univers d’infinie turbulence trouvera, dans la voix des tous les poètes invités en notre manifestation, de nouvelles intensités, et le champ recréé de nouvelles quêtes de sens. Ce 15e anniversaire de notre Sémaphore initie donc, en un cycle rénové, le second souffle vibratoire de la plus haute amplitude poétique.

AFFICHE-FESTIVAL-SEMAPHORE-2020