Louis Bertolom : De la fenêtre

De la fenêtre

Crachin silencieux

le bitume luit

respirent les herbes

les pneus chuchotent

au passage mouillé

 

De ma fenêtre close

le ciel gris affaissé

assombrit les ardoises

des pas sous un parapluie

rythment ma pendule

 

Troisième étage

buvant un café

je caresse du regard

myosotis et camélias

qui prennent la douche

 

L’ombre s’étale

avec les gouttes

le matin peine

à ouvrir ses paupières

dans le frisson du jour

 

Une étrange tristesse

m’envahit lentement

la pie sur un balcon

s’ébroue et repart

dans l’air criblé

 

Parsemé de larmes

ma vitre tente

d’éclairer la page

que je vais noircir

comme les nuages

 

© Louis Bertholom, Quimper, le 28 avril 2020 (inédit)